Accès réservé

Résumé de l'article


Chevallier A. et F. Longin (1998) "Coût d’investissement à la Bourse de Paris" Actes de la conférence de l'Association Française de Finance (AFFI), Aix-en-Provence, France.


D'après une étude menée par un cabinet de consultants sur 42 places internationales, la qualité de l'organisation des marchés financiers français, et plus précisément des systèmes de sécurité des investissements, de l'efficacité du back office, de l'automatisation du processus de transaction et de la diffusion rapide de l'information font de la Bourse de Paris la place financière la moins chère du monde. A l'heure de la mise en place de la monnaie unique européenne, où la concurrence entre les différents marchés s'accroît, le coût d'investissement joue un rôle primordial pour l'ensemble des acteurs des marchés, qu'il s'agisse des ménages, des entreprises privées ou publiques, des administrations publiques ou des institutions financières.

La contribution de cet article est d'estimer le coût d'un investissement effectué sur le marché des actions à la Bourse de Paris. Ce coût d'investissement se décompose en coût de transaction et frais de gestion, lesquels comprennent les frais payés aux intermédiaires financiers, les frais résultants des imperfections du marché et les taxes financières, perçues par l'Etat. Nous analysons ce coût en fonction de différents critères : montant investi, nombre d'ordres passés en bourse, prix de marché et nombre de lignes. Le principal résultat de notre recherche est que le coût d'investissement sur le marché des actions à la Bourse de Paris dépend du prix de marché des actions. Comme le montre la figure ci-dessous, il existerait donc une zone optimale de prix dans la quelle le coût d'investissement est minimum.

Un tel résultat a des implications pour tous les participants au marché: investisseurs, entreprises émettrices et la Bourse de Paris elle-même. Indépendamment des considérations de rentabilité et de risque, les investisseurs auraient intérêt à tenir compte de la zone de prix dans laquelle est cotée l'action pour investir. Pour cette même raison, les entreprises émettrices auraient intérêt à ce que leurs actions soient cotées dans certaines zones de prix, plus favorables pour les investisseurs. Au niveau de la Bourse, le coût d'investissement est une composante essentielle pour comprendre l'évolution du paysage boursier européen aussi bien en terme de concurrence entre les différentes bourses qu'en terme de négociation pour la formation d'alliances.


A lire aussi :

Extreme correlation in international equity markets

The asymptotic distribution of extreme stock market returns

From VaR to stress testing : the extreme value approach


Retour à la liste des publications


A voir aussi :

Conseil en gestion de portefeuille

Cours Gestion de portefeuille

Glossaire de termes financiers


Copyright © François Longin     Mentions légales     A propos du site     Plan du site     Ajouter aux favoris     Votre avis m'intéresse     Contactez-moi